L'enfant don

ISBN : 978-2-37946-090-6

List of products by supplier: 

L'auteur Darot Jean


10,43 € TTC

Disponible en édition numérique en cliquant ici


« Toute ma vie a été nourrie du bonheur d’avoir fait cette offrande, ce partage. »

Au début du vingtième siècle, dans une haute vallée pyrénéenne dont l’isolement a limité l’influence de la religion chrétienne et du patriarcat, Seuvia, aînée et donc tête d’une maison-souche, décide de concevoir un enfant pour l’offrir à une autre femme qui ne peut pas en avoir. Ce don longuement réfléchi pallie la souffrance du couple-ami et donne naissance à une nouvelle maison.


En prenant la guerre civile espagnole pour toile de fond, ce récit nous fait découvrir une société montagnarde où la femme bénéficie d’un statut particulier : bien au-delà de sa fonction de mère, celle-ci s’impose comme pilier essentiel et fondateur d’une communauté qui plonge ses racines dans les arbres, les pierres et les légendes enchantées.


Postface de l'ethnologue Isaure Gratacos

Date de parution : mai 2023
Dimension : 13 x 21
ISBN : 978-2-37946-090-6
Nombre de pages : 72
Illustrations : non

Le destin libre des femmes...

Petite République - 2023/04/28 - S. Nicola


Le frère de L'homme semence

Alpes de Haute Provence - Florence Bellon


Jean Darot lève le voile...

Fréquence Mistral - 2023-05-03 - F. Malabave


Coup de cœur de librairie

France Bleu Besançon - 08.06.2023


Voix de femmes, voix du monde

Maryvonne Colombani - 14.06.2023


Un jour, un livre, un auteur

Radio Présence 15-11-2023


Note 
19/06/2024
"Un livre qui bouscule avec douceur..."

« L’enfant don, un livre d’amour »

…et de maternité, de choix, de lieux qui deviennent « Chez soi », de sens, ainsi qu’une éloge à la vie en communauté et à la décroissance.

Un livre qui bouscule avec douceur et nous invite à penser un monde bienveillant, fait d’entre-aide et de vie spartiate pour recréer du lien humain.

Il y a je pense, peu d’homme qui sachent comprendre la pensée des femmes, pourtant Jean Darot en est habité.

Note 
22/03/2024
Incroyable capacité à se mettre à la place des femmes...

Au début du XXème siècle, dans une haute vallée des Pyrénées, Seuvia, aînée d'une fratrie, mariée et mère de trois filles, conçoit un enfant avec son mari Jan pour l'offrir à un couple-ami dans le but de faire “vivre” leur maison. Dans la tradition pyrénéenne, la maison est considérée comme une personne morale qui ne doit pas disparaître, le don de cet enfant est donc perçu comme un acte d'amour, de générosité et d'intelligence sociale. L'auteur de L'homme semence nous séduit de nouveau par sa trame narrative, son écriture subtile et son incroyable capacité à se mettre à la place des femmes. Savoureux !

Note 
17/11/2023
C'est poétique, doux et dur en même temps.

Comment un si petit livre peut-il être si perturbant, impactant, porteur d'espoir ?

Lorsque j'ai vu la toute petite taille de ce roman, associé à une pré ou postface, je me demandais si l'histoire contée ne serait pas un peu bâclée. Elle ne l'est pas. Loin de là. C'est poétique, doux et dur en même temps.

Doux parce que tout en poésie, dur parce que les mots choisis rendent réel l'impuissance et le désespoir d'Aurora et Simo.

Là-bas, dans les Pyrénées, une famille en aide une autre à se compléter. C'était il y a 100 ans. C'était hier.

Un roman à lire pour comprendre l'histoire de certaines familles.

Note 
02/10/2023
Une femme dont le destin est intimement lié aux différentes form

Lorsque j'ai reçu ce roman dans le cadre de la masse critique littérature Babelio, j'ai été surprise par la taille de ce roman. 68 pages comprenant une préface de l'auteur et une postface d'une ethnologue. Je me suis donc plongée dans la lecture avec curiosité et ai été agréablement bercée par la douceur de ce récit.

C'est l'histoire de Seuvia, une femme dont le destin est intimement lié aux différentes formes que revêt l'amour. C'est aussi l'histoire d'une communauté. Libre, sans hiérarchie de genre, bien que régie par certaines règles. C'est enfin l'histoire d'une vallée nichée derrière le col des Pyrénées, qui prend vie sous la plume poétique et métaphorique de Jean Darot.

Les chapitres s'effeuillent en délicatesse. Ils nous content des tranches de vie, qui gravitent autour de Seuvia, de son enfance à la fin du 19e siècle, jusqu'à la guerre civile espagnole et la Retirada en 1938. Comme si nous nous glissions avec discrétion dans la vie de Seuvia, pour n'en saisir que les étapes de son épanouissement vers la lumière. Il est question de rencontres. Celles qui nourrissent une vie. De l'enfantement, qui pour certains, malgré l'amour entre deux êtres, malgré une volonté partagée, malgré les rites ancestraux, prend des chemins détournés.

Une très belle découverte de la maison d'édition Passiflore et de l'auteur.

Note 
16/08/2023
La sève se charge de réparer les fissures de l’arbre...

Cet ouvrage est une pépite au sens enthousiaste du terme, car son écriture, jalonnée de descriptions fines, nous envoie, tel un initiatique voyage, à la conquête des paysages subtilement racontés. [...] Seuvia suit son instinct et se lie d’amitié pour celle qui ne peut enfanter. Cette relation d’amitié simple et double, si l’on y joint les époux, se lie de manière tellement naturelle que l’on ressent autour d’elle, la volonté de la nature de réparer ce manque crucial d’enfantement et en dehors, comme la sève se charge de réparer les fissures de l’arbre, comme un retour de naissance à cet impossible mûrissement… Ce récit est d’une délicatesse, d’une sensibilité, d’une remarquable grâce. Il marque la force du don mais aussi le pouvoir du recevoir…

Note 
26/06/2023
Un véritable poème dédié à l’amour, à la vie

Un livre qui est comme un jeune arbre dont on sent monter la sève, dont les bourgeons turgescents évoquent l’amour, le renouveau, la vie quoi ! Bravo d’avoir su transposer ainsi une étude scientifique en un véritable poème dédié à l’amour, à la vie, à l’amour de la vie. On en a bien besoin, en ce moment.

Note 
26/05/2023
Une écriture simple, fluide, émouvante

Dans ce village on vit et on travaille en fonction des saisons et une maison ne peut rester sans vie sinon c’est la communauté qui meurt. Arrive un couple espagnol qui sera tout de suite adopté et logé. Malheureusement ils ne peuvent avoir d’enfant et Seuvia, par amour, leur fera le plus beau des cadeaux. L’enfant don sera un garçon, Adam. C’est cette belle histoire que nous offre l’auteur avec une écriture simple, fluide, émouvante. Un récit vivant qui m’a ébloui et que j’ai savouré.

Note 
04/05/2023
La vraie vie

Quand une vallée pyrénéenne se fait l'écrin et l'écho du plus beau et plus désintéressé des dons. Force, générosité, humilité et liberté suprême, ce texte est un joyau.

Donner votre avis

Donnez votre avis

L'enfant don

L'enfant don

Lire un extrait

Donnez votre avis

Sortie officielle de « L'enfant don » de Jean Darot

41ème Foire du livre de Brive avec Jean Darot

Conventionnelle, éternelle ou arrachée, l’enfance est au cœur des romans de Jean Darot, Laurent Delmont et Sophie Wouters. Ensemble, ils dialoguent sur le rapport de leur protagoniste à sa jeunesse et à celle des autres. Du rapport à la parentalité d’une société montagnarde matriarcale (L’enfant don, Passiflore), au retour à la jeunesse d’une mère et épouse enserrée par son quotidien (Des Aubes impatientes, Les Monédières), au calvaire juridique d’une adolescente orpheline à qui l’avenir semblait sourire (Célestine, Hervé Chopin), les trois auteurs observent l’enfance d’un œil nouveau.

L’interview de Jean Darot

Darot Jean

Darot Jean

Jean Darot est né le 19 juin 1950 à Annecy. Enfance dans cette ville, jeunesse à Alger, adolescence à Rouen. Au retour de son service militaire, il embarque sur un chalutier. Après cette courte et rude expérience, il entre dans une grande entreprise de vente par correspondance pour gérer le service courrier. Avec l’art de la lettre, il découvre que l’écriture lui plaît. Il en fait son métier pendant plus de 30 ans : rédacteur publicitaire, journaliste, éditeur, auteur.

En 2004, en...

Du même auteur

ACTUALITÉS de l'auteur

24 autres ouvrages dans cette même thématique