Les enfants maigres

ISBN : 978-2-37946-106-4

List of products by supplier: 

L'auteur Loaëc Tang


14,22 € TTC

« Eux ce sont les gras. Le terme désigne tant les chiens que les gardes. Nous avons pour eux le même jargon, la même haine. Certains courent à quatre pattes, d’autres sur deux jambes, c’est toujours après nous. »


Dans l’usine où Xiao Mi travaille, les maigres sont nombreux ; des enfants volés qui produisent douze heures par jour des coques de téléphones à moindre coût. À vingt-sept ans, il sera libre. Il en a quatorze.


L’autre voix, c’est celle d’un père au cœur arraché qui sillonne la Chine depuis huit ans, ville après ville, usine après usine, à la recherche de son fils kidnappé.


Un livre engagé, qui reflète avec beaucoup d’émotion la réalité de dizaines de milliers d’enfants enlevés chaque année en Chine.

Date de parution : Mars 2024
Dimension : 13 × 21 cm
ISBN : 978-2-37946-106-4
Nombre de pages : 112

La Chine d'aujourd'hui

20 Minutes - 28.03.2024


Souvenirs FM

L'émission du 12/13h - 09.04.2024


Note 
03/07/2024
"...malheureusement bien ancrée dans la réalité"

« Des enfants volés», « Un père au cœur arraché » sont les deux titres de chapitre qui marquent en alternance la progression du roman, une fiction malheureusement bien ancrée dans la réalité. Un livre qui se lit d'une traite, poignant.

Note 
19/06/2024
"...Hors du temps"

Un roman pour que tu puisses lire l'horreur en chialant seulement de joie.
Une course contre la montre mais hors du temps.
Deux anonymes que l'espoir est sur le point de quitter.

Note 
02/04/2024
Basé sur des faits réels...

C'est bien écrit, fluide, poignant d'autant que ce court récit est basé sur des faits réels.
Très belle découverte qui montre une réalité qui nous concerne tous puisque l'usine en question fabrique des coques de téléphones, peut-être, vouées à l'exportation vers nos pays.

Note 
21/03/2024
Une histoire terrible racontée avec douceur

Au-delà du récit lui-même, l’émotion passe par une langue à la fois simple et lumineuse, ciselée pour décrire aussi bien l’enfer que les rares moments de répit. Ce roman témoigne de toute la misère du monde sans jamais être lourd. C’est une histoire terrible racontée avec douceur. [...] Ce livre offre un regard différent sur la Chine d’aujourd’hui. Il sort des analyses économiques et politiques froides et classiques. Le choix de la forme romanesque, qui aurait pu « affaiblir » la dénonciation, lui donne au contraire une force particulière.

Note 
04/03/2024
"...Il incitera les lecteurs à réfléchir profondément"

L'histoire émouvante d'un père, au cœur brisé, qui recherche sans relâche son fils disparu depuis plusieurs années. La tragédie a détruit sa famille, plongeant chacun dans la folie. « Nous sommes tous devenus fous. Nous allons tous mourir fous.”
En parallèle, nous nous immergeons dans la vie des jeunes garçons qui sont forcés au travail dans les mines, sans leur consentement, sans rémunération… et même n'ayant pas d'autre choix dans la vie, sans parents connus, ne sachant pas où aller s'ils échappent un jour à cet esclavage infernal.
La tragédie de l'histoire résonne profondément en moi, peut-être en raison de ma longue résidence en Chine il y a quelques années, où malgré des avancées économiques remarquables, des problèmes sociaux persistants tels que le vol, la vente, le travail forcé des enfants restent préoccupants de nos jours. Selon des estimations approximatives, entre 30 000 et 70 000 enfants sont enlevés chaque année en Chine, une réalité pour laquelle il n'existe pas de statistiques officielles. Régulièrement, en Chine, les médias sociaux sont les témoins des appels et de partages lancés pour la recherche d'enfants disparus, avec même une plateforme spécialement dédiée à cette cause. Il existerait même des cas d'enfants volés, déclarés orphelins, et proposés à l'adoption à des familles d'accueil étrangères.
Bien sûr, je ne dévoilerai pas le déroulement des événements du livre. Cependant, après avoir fini la lecture, je me demande toujours, « et après ?.. » Y aurait-il une suite prévue par l'auteur ? Je suis convaincu qu'il y a encore tant d'histoires à explorer…
Quoi qu'il en soit, je recommande vivement la lecture de ce livre à tous. Je suis persuadée qu'il incitera les lecteurs à réfléchir profondément, touchant à des questions aussi bien globales que personnelles. Je suis très impressionnée par son style rythmé, précis et minimaliste, tout en étant exceptionnellement empreint d'émotions.

Donner votre avis

Donnez votre avis

Les enfants maigres

Les enfants maigres

LIRE UN EXTRAIT

Donnez votre avis

Tang Loaëc sur TV5MONDE pour « Les enfants maigres »

Rencontre avec Tang Loaëc aux Embarcadères de La Rochelle

Tang Loaëc répond aux questions d’Isabelle Hamonic-Muller à propos de son roman : « les enfants maigres » qui traite du vol des enfants en Chine, pour les obliger à travailler comme esclaves dans des usines. Thème d’actualité ô combien douloureux, traité avec beaucoup de sensibilité et d’humanité.

L’interview de Tang Loaëc - Les enfants maigres

à l’occasion de la parution de « Les enfants maigres », nous interrogeons @tangloaec sur son premier roman en librairie. Il nous confie avoir été inspiré par la situation de milliers de familles chinoises confrontées à cette situation dramatique toujours d’actualité. Une histoire à partager autour de soi pour sensibiliser un maximum de personnes.

Loaëc Tang

Loaëc Tang

Français de partout et d’ailleurs, Tang Loaëc a un père breton, une mère chinoise, une femme russe. Il a vécu en Chine, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Écosse et en France où il réside aujourd’hui. Ancien critique littéraire, il dirige des entreprises dans le domaine de l’assurance, à Shanghai et à Paris. Il a lancé en Chine des communautés pour aider à retrouver et sauver des enfants volés, source d'inspiration pour son roman Les enfants maigres. Il est également...

24 autres ouvrages dans cette même thématique