Histoires à lire au crépuscule

List of products by supplier: 


17,00 € TTC

Disponible en édition numérique en cliquant ici


Les rives d'un estuaire, une ville africaine, une île aride, une forêt nocturne, un quartier pluvieux, un jardin tropical, une maison délabrée : autant de lieux où se déroulent des incidents d'apparence anodine qui constitueront pourtant des rencontres décisives pour chacun des personnages des huit nouvelles réunies ici.


Chantal Detcherry nous entraîne vers des contrées où le proche tout autant que le lointain sont sujets d'interrogation. Des surgissements, le plus souvent issus du monde naturel, semblent proposer des signes à déchiffrer. Entre séduction et menace, ils tissent un climat de tension et d'indéfinissable trouble. Un déséquilibre subtil vient miner le monde connu, introduire dans l'esprit du lecteur un fort sentiment d'inquiétante étrangeté.


L'auteur nous invite à la suivre dans son monde empreint à la fois de magie et de délicatesse. Son écriture précise et poétique nous enveloppe le soir au crépuscule.


Du même auteur :


La vie plus un chat   La Vie plus un chat (Grands Caractères)   Sables


Gens des arbres

Date de parution : Janvier 2019
Dimension : 13 x 21cm
Illustration de couverture : NOF
ISBN : 978-2-918471-98-1
Nombre de pages : 144 pages
Textes : Chantal Detcherry
Rayon : littérature
Poids : 182 grammes

Un monde à part

Rodolphe Martinez - France Bleu Gironde - 6...


Note 
19/02/2019
Prendre le temps de s'arrêter

Ces huit nouvelles sont les nouvelles de l’ode à la nature, à ses mystères ressentis, au regard de l'enfance retrouvé, ce regard non blasé, qui est capable de s'étonner, de s'émerveiller de ce qu'il a autour de lui, de vivre la présence des choses dans ce qu'elles ont de plus singuliers, uniques, communicatifs. Le style de l'auteur est simple, doux et non dénué de poésie, il invite à prendre le temps de s'arrêter sur les fleurs, les arbres, le vent, les éléments, les demeures et les êtres que souvent l'on croit trop bien connaître sans chercher à en découvrir plus, sans chercher au-delà à savoir qui ils sont vraiment (par exemple Renée-Marcelle qui paraît au début être seulement une simple « vieille aigrie », Vincent dont les amis ne doivent pas percevoir toutes les pensées qui l'habitent, l'âme du lieu où vit l'hamadryade, la profondeur de Viviane, l'homme ressemblant injustement à « l'homme au sable »…)
J'ai surtout apprécié Némésis, Nocturne et Samsâra, ces deux dernières ayant des fins particulièrement réussies (celle de Nocturne réussissant le mélange du tragique et de la douceur, l'apaisement et celle de Samsâra étant une chute insolite et symbolique), ce qui n'est pas autant le cas pour toutes à mon avis. La nouvelle « Du vol des scarabées et du parfum des tubéreuses » est très étrange et étonnante également, sachant provoquer un certain malaise et faisant partager l'état d'Elise mais la fin est une sorte de jugement, par le biais d'une métaphore, sur ce qu'Elise a dit à Paul et qui pour moi n'a pas lieu d'être (on peut se dire dans un couple certaines choses pour éviter que le couple explose totalement un moment donné ou un autre, il est bon que les problèmes ne soient pas toujours passés sous silence).
Je recommande ce recueil pour son exploration de la flore, de la faune, des êtres humains tout en finesse et en suggestions.

Donner votre avis

Donnez votre avis

Histoires à lire au crépuscule

Histoires à lire au crépuscule

Donnez votre avis

Detcherry Chantal

Detcherry Chantal

Prix Ardua - Yolande Legrand 2016 pour l'ensemble de son oeuvre

Écrivain de l’ailleurs aussi bien que de l’intime, Chantal Detcherry a publié des livres d’impressions de voyage sur l’Inde, le Népal, la Grèce, ainsi que de la poésie, des romans et des récits enracinés en Aquitaine, qui est sa terre natale.

Une mère autrichienne a donné à Chantal Detcherry le goût profond de la nature, la...