La carapace de la tortue

List of products by supplier: 


19,50 € TTC

Édition poche publiée chez Folio Gallimard le 1er avril 2016

Prix du roman régional Hugues Soutou 2015 décerné par le Lions Club International

Prix Saint-Estèphe 2015 château Pomys

Notre monde n’est qu’apparence. Et dans cet univers codé et réservé aux silhouettes jeunes et belles qui hantent les pages des magazines, nombreuses sont les femmes qui ne trouvent pas leur place. C’est le cas de Clotilde, une héroïne pas comme les autres puisqu’elle est pourvue d’une physionomie qualifiée dès sa petite enfance de « grosse, pataude, maladroite et laide ». Au regard de cette étiquette qui lui colle à la peau, Clotilde s’est réfugiée dans un quotidien où elle tente de disparaitre pour ne pas déranger le monde qui tourne sans elle. Tête baissée et corps enseveli sous une peau gonflée de kilos superflus, elle avance dans la vie à pas lents, avec une seule certitude, celle de ne pas avoir de place dans cette société.

Son installation à Bordeaux, sa ville natale va l’entrainer dans de nouvelles aventures. Une seconde naissance. La découverte de voisines des plus étonnantes. Drôles, fantaisistes, et en quête d’un bonheur incertain.  Puis, l’amour d’un enfant et qui sait, celui d’un homme ?

Une nouvelle existence, presque entièrement réglée dans un quartier où l’on observe à la loupe et parfois au vitriol la vie des autres. La recherche d'un travail va la conduire par le plus heureux des hasards à pénétrer un cercle bien fermé, celui de l’art contemporain.

C’est donc dans un musée en quête de création et d’esthétisme que Clotilde va s’épanouir.
Un hymne à l’amitié, à la culture et à la différence. Une écriture décomplexée et vive qui fait l’éloge de la disgrâce.

ebook

Date de parution : 19 novembre 2013
Dimension : 13 x 21 cm
Illustration de couverture : Sophie Bertero
ISBN : 978-2-918471-25-7
Nombre de pages : 256 pages
Rayon : Littérature

Les écrivains du sud-ouest

Les écrivains du sud-ouest en tête de gondole...


S'interroger sur la différence

S'interroger sur la différence et l'image...


La vie économique

La vie économique 20.11.2013 A mi-chemin entre...


Le fruit de la passion

Sud-Ouest Dax, 9 décembre 2013 à l'occasion de...


Coup de coeur de l'année 2014

1er coup de coeur de l'année 2014 de la...


Vue par Anne Duprez

Tout peut toujours, et à tout moment, arriver....


L'Essentiel

L'Essentiel nov-dec 2014. Rencontre avec une...


A fond la vie

Vivre en gironde


Derrière sa carapace

Interview Cubeek


Le Mag - Sud Ouest

01/07/2015


Bordeaux Madame


Sud Ouest

Caroline Campagne


Valeurs Actuelles

Août 2014


Rdv littéraires Pessac

Willy Dallay, Sud-Ouest, 15 septembre 2016


Auteurs à livre ouvert

Willy Dallay, Sud-Ouest, 16 septembre 2016


Note 
25/01/2014
C'est un délice

Alors voilà... c'est vrai qu'au début, ça a le goût d'une friandise, puis, au fur et à mesure des pages, d'une gourmandise, ensuite... ensuite, c'est un délice mais, pardonnez-moi si je ne vous dis rien de la fin, j'ai refermé le livre il y a environ trois heures et. Et, je me remets. J'ai aimé. Beaucoup. Ce livre ressemble à la vie de façon cruelle en mettant en avant tout ce qu'elle a de plus absurde.... difficile de se remettre après. Joies, injustices, tristesse et colère m'ont ramenée au dérisoire de ce pour quoi on tente en vain de respirer au bon rythme! Et j'y ai retrouvé aussi une relation ténue à la trahison, terrible. Merci encore pour cette tortue qui, je le comprends mieux à présent, manque à tous ceux qui l'ont approchée.

Note 
06/01/2014
Mon roman doudou

Mon roman doudou de cette fin d'année, sur le blog Les Jardins d'Hélène.
http://lesjardinsdhelene.over-blog.com/2013/12/la-carapace-de-la-tortue-marie-laure-hubert-nasser.html

Note 
09/12/2013
Roman plein de vivacité

Derrière la couverture colorée de La carapace de la tortue, j’ai découvert Clotilde, encombrée d’elle-même, fragile, hors-norme. Je l’ai aimée d’emblée. Autour d’elle, avec elle, des liens se tissent entre des personnages vrais, vivants, attachants : Thérèse et sa place -au propre comme au figuré- dans l’histoire, Claudie au grand cœur et au franc-parler, Léo, Sophie et Sarah.
Ce roman plein de vivacité invite à regarder plus loin que les apparences et à pénétrer au cœur de l'humain. Comment un être arrive-t-il à se fermer, à s'enfermer pour moins souffrir ? Pourquoi ? Comment se construire et survivre avec la dévalorisation de soi, les doutes, les manques, les blessures ? La question que pose la disgrâce de Clotilde est profonde : la jeune femme n'est pas simplement disgracieuse, elle est « en disgrâce ».
Bien plus qu'une histoire agréable et touchante, La carapace de la tortue est un texte profond et plein d’humanité, dont l'empreinte reste en soi une fois le livre refermé.

Donner votre avis

Donnez votre avis

La carapace de la tortue

La carapace de la tortue

Donnez votre avis

Hubert Nasser Marie-Laure

Hubert Nasser Marie-Laure

Née à Clermont-Ferrand, Marie-Laure Hubert Nasser est habitée très jeune par une véritable volonté de réussir et de filer à Paris. Hypokhâgne, des études de droit , quelques années à Air France pour couper les ponts et entamer une grande marche direction le monde. Puis le retour aux affaires, le CELSA, la communication politique. Comme un aimant, une révélation, l’amour de la chose publique, la recherche de sens, la...

ACTUALITÉS de l'auteur