La Carapace de la tortue (Grands Caractères)

ISBN : 978-2-918471-80-6

List of products by supplier: 


22,75 € TTC

Les Grands Caractères de Passiflore (taille 18)


Prix du roman régional Hugues Soutou 2015 décerné par le Lions Club International

Prix Saint-Estèphe 2015 château Pomys


Disponible en édition classique en cliquant ici

Disponible en édition numérique en cliquant ici

Disponible en édition poche chez Folio Gallimard (N°6117)

Disponible en audiolivre aux éditions Sixtrid en cliquant ici


Notre monde n’est qu’apparence. Et dans cet univers codé et réservé aux silhouettes jeunes et belles qui hantent les pages des magazines, nombreuses sont les femmes qui ne trouvent pas leur place. C’est le cas de Clotilde, une héroïne pas comme les autres puisqu’elle est pourvue d’une physionomie qualifiée dès sa petite enfance de « grosse, pataude, maladroite et laide ». Au regard de cette étiquette qui lui colle à la peau, Clotilde s’est réfugiée dans un quotidien où elle tente de disparaitre pour ne pas déranger le monde qui tourne sans elle. Tête baissée et corps enseveli sous une peau gonflée de kilos superflus, elle avance dans la vie à pas lents, avec une seule certitude, celle de ne pas avoir de place dans cette société.


Son installation à Bordeaux, sa ville natale va l’entrainer dans de nouvelles aventures. Une seconde naissance. La découverte de voisines des plus étonnantes. Drôles, fantaisistes, et en quête d’un bonheur incertain.  Puis, l’amour d’un enfant et qui sait, celui d’un homme ?


Une nouvelle existence, presque entièrement réglée dans un quartier où l’on observe à la loupe et parfois au vitriol la vie des autres. La recherche d'un travail va la conduire par le plus heureux des hasards à pénétrer un cercle bien fermé, celui de l’art contemporain.


C’est donc dans un musée en quête de création et d’esthétisme que Clotilde va s’épanouir.
Un hymne à l’amitié, à la culture et à la différence. Une écriture décomplexée et vive qui fait l’éloge de la disgrâce.


Du même auteur :

La Carapace de la tortue  Audiolivre  Spleen Machine  Semblant sortir du noir


Semblant sortir du noir Grands Caractères

Date de parution : Mars 2018
Dimension : 15,8 x 23,8 cm
Illustration de couverture : Sophie Bertero
ISBN : 978-2-918471-80-6
Nombre de pages : 350 pages
Rayon : Grands Caractères
Poids : 572 grammes

Note 
28/07/2020
Une histoire émouvante

Voici une histoire émouvante, bien que le début semble timide, on découvre la métamorphose de Clothilde, cet enfant malaimée, disgracieuse et obèse qui adulte n 'a pas trouvé sa place parmi les humains, ne se connait pas elle-même.
Le changement est radicale grâce à sa tante qui la remet aux locataires de son propre immeuble pour la transformer physiquement et le reste suivra.
C'est un bel exemple de personne qui ont besoin du soutien des autres, d'être aidée, aimée, et reconnue en tant qu'être humain avec ses défauts, ses qualités. Petit à petit Clothilde s'allège, prend de l'assurance et prend conscience qu'elle peut vivre autrement que terrée chez elle sous un amas de graisse.
Au fil du roman, on découvre un personnage sensible, attachant , bien qu'elle se trouve repoussante, mais au-delà du physique il y a l'être, son coeur, son âme, sa personnalité.
La fin est encore plus touchante que le reste du roman, je ne m'attendais nullement à ce scénario, hélas je ne peux révéler ce qui fait qu'on referme le livre avec un goût amer dans la bouche et la larme à l'oeil. Triste de quitter Clothilde, on aimerait rembobiner le film à l'envers et changer le cours du destin mais alors il n'aurait pas eu de Clothilde.

Note 
28/07/2020
Une belle histoire

Une jolie histoire, qui plus est, éditée par une maison d'édition de Dax
je l'ai découvert après avoir acheté le livre, repéré grâce à la critique de Comtesseoboulof, merci de m'avoir fait connaître ce livre, acheté peu après
Clotilde revient à Bordeaux, après quelques années où elle s'est perdue en banlieue parisienne ... saura-t-elle enfin se trouver à Bordeaux ?
au début, on peut en douter ... elle arrive un peu maladroite, avec très peu d'effets personnels, dans un vieil immeuble dirigé d'une main de fer par une tante ... un peu Tatie Danielle ... personnage paradoxal comme on le verra
Le reste de l'immeuble est aussi haut en couleur : Claudie, un peu vulgaire mais si drôle, et qui travaille à la télé, Sarah et Sophie, deux petites bourgeoises, deux "femmes de" ... un peu effondrées depuis les tromperies de leurs maris, et qui tentent de se reconstruire, chacune à sa façon ... l'une en rénovant un ancien chai en loft ... l'autre, en enchaînant les séances de sport et les amants ... elle s'accroche à sa beauté, sa jeunesse qui s'enfuit ...
Elisabeth la maman du petit Léo, femme ambitieuse, qui a gravi les échelons dans le groupe Sud-Ouest, LE gros groupe de presse régional installé à Bordeaux ... son mari qui lui préfère le culturisme à la culture et à la politique ...
il y a encore d'autres femmes, d'autres couples ... d'autres mystères, d'autres tranches de vie ... qu'on découvre peu à peu, pas trop vite, on est à Bordeaux
Clotilde finit par s'attacher à eux, et nous aussi ...
Clotilde, elle, préfère résolument la culture, et ca tombe bien, le CAPC, musée d'art contemporain installé dans un ancien entrepôt, n'est pas si loin ...
une jolie histoire de femmes, où Bordeaux est un personnage à part entière, une histoire aussi de culture et d'art contemporain, de solidarité ...
livre qui donne envie de suivre l'auteur dans d'autres histoires, d'autres villes, avec d'autres personnages ...

Donner votre avis

Donnez votre avis

La Carapace de la tortue (Grands Caractères)

La Carapace de la tortue (Grands Caractères)

Donnez votre avis

Hubert Nasser Marie-Laure

Hubert Nasser Marie-Laure

Marie-Laure Hubert Nasser est née à Clermont-Ferrand. Passionnée par la communication publique, la recherche de sens, la découverte de la Cité, le lien avec les autres, le sentiment d’être utile, elle est directrice de la communication de la ville de Bordeaux. Un engagement puissant, une vie en bonne intelligence au service de tous. Une réelle passion pour sa ville d’adoption.

Marie-Laure Hubert Nasser est par ailleurs engagée...