Chasses furtives (Grands Caractères)

ISBN : 978-2-918471-79-0

List of products by supplier: 


16,11 € TTC

Les Grands Caractères de Passiflore (taille 18)


Prix Jacques Lacroix de l’Académie française et Prix François Sommer


Nouvelle édition revue et augmentée d'une préface inédite de l'auteur

Disponible en édition classique en cliquant ici

Disponible en édition numérique en cliquant ici


Un homme – Jean. Et son chien.

Une maison des marais. Ou plutôt des barthes, ces prairies humides qui bordent l’Adour.

L’ombre tutélaire du grand-père disparu. Le grand initiateur et son aigle royal.

Un souvenir – celui de Marie, la femme-renarde qui faisait corps avec Jean dans ses chasses furtives.

Un braconnier taiseux et complice de l’amitié des oiseaux.

Une ville trop grande, trop loin des prés.

Un grenier vide et une histoire qui tente de trouver ses racines dans les marais.

La montagne basque.

La quête d’un grand chevreuil dans la forêt landaise. Des images fortes.

Un roman dans lequel la poésie des matins blancs tient une grande place, qu’elle partage avec la pudeur et avec la solitude heureuse d’un jeune homme sauvage. Jean est un séducteur d’oiseaux.

Un ton singulier. Une voix dans un genre rare.


Du même auteur :

       

Date de parution : Mars 2018
Dimension : 15,8 x 23,8 cm
Illustration de couverture : ©EkAT www.ekat.fr
ISBN : 978-2-918471-79-0
Nombre de pages : 110 pages
Rayon : Grands Caractères
Poids : 201 grammes

Note 
02/07/2020
Un roman très émouvant

Jean se remémore les moments suspendus passés aux côtés de son grand-père, quand ils vivaient ensemble dans la maison du marais. A l'âge où ses camarades couraient les filles, lui préférait courir la campagne "Il était chasseur de toutes ses fibres. C'était un séducteur d'oiseaux." Il vivait heureux, "entre le presque rien et l'indicible" habité par des rêves à sa mesure :
"Voir, seulement, la bécassine double. Prendre un grand tétras au chant, un seul pour la vie, quelque part dans un pays d'Europe de l'Est. Et parvenir à toucher, de la main, un gros animal -sanglier, cerf, phacochère, antilope - peu m'importait..."
Avec ces Chasses furtives, Jean -alias Léon- souhaite rendre hommage à son grand-père qui s'en est allé trois ans plus tôt rejoindre les cieux aux côtés des oiseaux. Accompagné de son fidèle chien, compagnon de toujours, Jean arpente les marais de son enfance, à l'affût, plongé dans ses souvenirs mélancoliques, "Seul avec son esprit traqué par la disparition des êtres et par la transparence des choses."
Apparaissent quelques personnages derrière le grand-père : la "femme-renarde", le braconnier taiseux, mais les personnages qui survolent poétiquement ces pages et leur donnent tout leur sens restent les oiseaux. Ceux qui relient le passé et le présent, ceux qui planent avec son grand-père, ceux qui témoignent d'une vie harmonieuse avec le monde et la nature, et donnent soudain l'impression d'être à sa place. Ancré dans un monde qui a soudain du sens.
L'émotion à fleur de peau caresse les pages de ces "Chasses furtives" et leur offre toute leur beauté.

Donner votre avis

Donnez votre avis

Chasses furtives (Grands Caractères)

Chasses furtives (Grands Caractères)

Donnez votre avis

Mazzella di Bosco Léon

Mazzella di Bosco Léon

Léon Mazzella est né le 7 novembre 1958 à Oran. Il a grandi à Bayonne et fait ses études (Sciences-Po et Droit) à Bordeaux, et il a commencé à travailler au journal Sud-Ouest, dès l'été 1981, à Biarritz.

Journaliste professionnel depuis 1984, il bourlingue de rédaction en rédaction et effectue des reportages de pays en pays et de bled en bled. Spécialisé en art de vivre (gastronomie, vins, cigares, voyages), en nature sauvage et en critique littéraire, il...