Les pieds dans le vide

List of products by supplier: 


19,00 € TTC

Les jours de Lisa sont comptés. Ne laissant aucune prise au désespoir, cette femme encore jeune décide de croquer à belles dents le temps qui lui est imparti.
Libérée de toute attache, elle part vers un lieu inconnu et arrive par un tour du destin dans un domaine qui appelle pleinement la vie. Elle y rencontre des êtres sans fard, proches de la nature et des bêtes, une thérapeute mystique douée d’empathie, un musicien qui emplira le champ vide de son cœur.
C’est l’histoire d’une vie qui s’achève hors d’un chemin de larmes pour s’élancer, légère, dans les rais de l’infini.

Date de parution : mars 2017
Dimension : 13 x 21 cm
Illustration de couverture : « Nuit en Provence » (détail), Pierre Boncompain, huile sur toile, 2000
ISBN : 978-2-918471-62-2
Nombre de pages : 168 pages
Rayon : Littérature

Ici et maintenant

Causette n° 78 - mai 2017


Un petit bijou...

SophiaMag n°20 - été 2017


Le Top ten des lectures de...

Var Matin - 03/08/2017


Note 
15/08/2017
Les pieds dans le vide

Les pieds dans le vide, la tête dans dans les étoiles et le regard fixé
vers l'infini.
Le livre de Florence d'Oria nous fait pénétrer dans une forêt de mots d'une intense poésie. Chaque phrase nous éclabousse et vous
imprègne de la grande sensibilité de l'auteur.

Giampiero SEMERARO

Note 
23/05/2017
Les pieds dans le vide

Beaucoup de douceur, de lumière et d'espoir dans ce roman qui s'écrit presque comme une peinture. Une partition sensible qui accompagne Lisa au seuil de la vie sans jamais sombrer dans le pathos ou la mièvrerie. A consommer sans modération !

Note 
19/04/2017
Une jolie couverture pour un beau roman.

Un sujet d'apparence grave, traité avec sensibilité et humour. On s'émeut et on s'amuse à la rencontre de ces personnages hauts en couleurs. On s'évade au gré des paysages et des atmosphères dépeints. Car il y a de la peinture dans ce roman. Et de la musique aussi.

Note 
13/04/2017
Un beau moment de poésie

« Le diagnostic était sans appel. (…) Je n’attends rien ». Alors la narratrice va « réapprendre l’émerveillement ». Laisser derrière elle sa vie ordinaire, son travail, ses amis, et Paris, pour aller vivre dans le midi de la France, ce temps compté qui, désormais, va se conjuguer au présent. Des rencontres singulières et riches, habitées par les souvenirs de l’enfance, en particulier de ce grand-père, « hors du commun, un conteur-né », amoureux des étoiles, et qui a transmis à sa petite-fille le goût des mots. Assurément, Florence d’Oria aussi les aime, ces mots qui racontent des histoires, qui nous font vivre, vibrer, rêver, être… Ce premier roman est un beau moment de poésie, de sensibilité, et de légèreté, finalement, sur fond d’une maladie incurable qui, pourtant, ne ternit ni l’étonnement, ni le plaisir, d’être, simplement, là, à voir la nature fleurir, à discuter avec les uns et les autres.

Note 
04/04/2017
Les pieds dans le vide

Roman très émouvant. Il dévoile une sensibilité de l'auteure à fleur de peau. Je la sens inlassablement à l'écoute de tout ce qui l'entoure (êtres humains, nature...) tout est décrit dans les moindres détails et avec une telle précision, qu'il s'agisse d'une attitude, de l'ambiance d'un lieu de vie, de la mer, du soleil, des étoiles, d'un parfum, d'un frisson, d'un sentiment, etc...Tout est si bien conté, ressenti , qu'en fermant les yeux je me sens transportée sur les lieux. Il y a un grand respect et une grande humilité vis-à-vis des personnages. Beaucoup de poésie et malgré la gravité du sujet quelques scènes cocasses font que s'entremêlent les rires, et, les larmes inévitables. Bravo. A relire en attendant le second roman.

Note 
24/03/2017
Un écrivain inspiré !

La grande diversité et l'originalité des personnages piquent notre curiosité tandis qu'un naturel de tendresse flotte sur eux et nous conquiert.
Bravo a l'auteur pour ce roman très bien écrit et facile à lire
A quand un second ouvrage

Note 
24/03/2017
Les pieds dans le vide

Lire ce premier roman de Florence d'Oria c'est partir à la découverte d'un ouvrage magistral. La beauté et la précision du language s'allient au thème dramatique non moins engageant. Un récit humain et franc dont la subtilité des mots séduit, révélant une héroine simultanément spirituelle, tragique et résolue face à un destin inévitable; elle s'évertue à brouiller son chemin pour éviter de blesser ceux qui lui sont chers ... À lire et à relire, cet ouvrage révèle l'imagination fertile et fantasque de l'auteure ainsi que sa capacité de capter le mot juste. Magique et brillant! J'en parle à tout le monde Florence, merci.

Note 
19/03/2017
Les pieds dans le vide

Magnifique. Quel plaisir de lire un livre si bien écrit. Je me suis régalée du début à la fin. Une très belle histoire avec des chapitres courts qui permettent de savourer chaque instant. A lire et relire.

Note 
28/02/2017
Un livre plein d'ingéniosité littéraire.

Par dessus un mal en sourdine, dans un style éloquent, se joignent des sentiments de joie, de sympathie, d'amitié et d'amour. Et le coeur plein d'esprit nous conduit vers des pensées hors circuit quotidien.

Note 
28/02/2017
Bravo !

Merci aux éditions Passiflore qui ont fait le choix d'éditer ce premier roman si bien écrit ! Quant au bleu infini de la couverture (détail d'une peinture de l'artiste Pierre Boncompain reconnu bien au-delà de nos frontières), il retient tout de suite le regard et s'unit à merveille au mystère de la vie qui attend Lisa.

Note 
28/02/2017
Belle découverte !

A la lecture des premières pages, j’ai ressenti que l’auteur avait le goût des mots comme un musicien qui possède l’oreille absolue. L’écriture est sensible, le vocabulaire est riche et le récit plein de justesse et d’imagination. L’intelligence du cœur habite chaque personnage, c’est de la vie et de la joie qui perlent au fil des pages… et la fin n’est pas forcément celle qu’on attend !

Note 
27/02/2017
Lumineux !

Un livre lumineux, une plume belle et poétique, un hymne à la vie, à l'art, à la nature... Ce magnifique premier roman de Florence d'Oria, profond et léger, transcende le crépuscule d'une existence foisonnante dans un cheminement dont la résonance nous accompagne tout en douceur et lucidité. Et qui s’inscrit dans l’affirmation de Nietzsche : « Il faut avoir du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse. » Florence d’Oria a enfanté une histoire poignante et si vivante, à petits pas virtuoses.

Note 
26/02/2017
Réjouissant !

Faut-il aimer la nature terrestre pour la décrire avec tant de profondeur, de précision et de soins, tout en suscitant la quête d'une vie réelle, infinie !

Note 
18/02/2017
à la fois poignant et plein de poésie

J’ai lu "Les pieds dans le vide "avec beaucoup d’intérêt et de plaisir. Je n’ai pas été étonnée de constater la qualité littéraire de l’ouvrage, avec un très beau style (que je connaissais de Florence journaliste de talent…), un vocabulaire d’une richesse étonnante et un sens de la métaphore très développé…. C’est un sujet grave traité avec réalisme et pudeur, c’est à la fois poignant et plein de poésie, un récit intense, plein d’émotion et de délicatesse. Les descriptions de paysages sont magnifiques. Les personnages sont attachants, traités avec justesse et sans concession. C’est un bon livre et je suis prête à le recommander.

Donner votre avis

Donnez votre avis

Les pieds dans le vide

Les pieds dans le vide

Donnez votre avis

d'Oria Florence

d'Oria Florence

Du plus loin qu’elle se souvienne, Florence d’Oria a voué une véritable passion pour les histoires : celles qui lui ont été contées dans son enfance avant l’apprentissage de la lecture, celles qu’elle a dévorées, seule, nuit après nuit, à en perdre la notion du temps.

Les poètes, les écrivains, les auteurs de chansons françaises ont compté pour elle comme des frères, des alliés. Ils faisaient partie de son quotidien,...