Liste de livres par auteur Benedetti Jean Marc

Benedetti Jean Marc

Né d’un père italien et d’une mère française, Jean Marc Benedetti est professeur agrégé de lettres.


Outre sa fonction de professeur dans le secondaire, il a longtemps été chargé de cours à l’université Bordeaux 3 Michel de Montaigne où il a enseigné la littérature française, particulièrement à de jeunes étudiants étrangers. Il a, par ailleurs, créé "Les nuits blanches de l’écriture" au lycée Reclus de Sainte Foy la Grande (Gironde) et animé des ateliers d’écriture auprès de lycéens et d’adultes. Dans le cadre de l’Association Marguerite Duras (à Duras/Lot et Garonne) il a été chargé de la conception et du montage de nombreuses expositions sur l’auteur d’"Un barrage contre le Pacifique".


Jean Marc Benedetti se plaît à croire que les hommes aiment qu’on leur raconte des histoires. Les livres écrits et lus lui donnent à penser que c’est la vie qui copie l’écriture romanesque et non l’inverse. En effet, le plus souvent, l’insatisfaction de la vie réelle est comblée par les mensonges de la littérature, acceptés comme tels. Pour lui, la fiction permet d’agrandir nos lieux, nos territoires, notre mémoire intime ou celle de l’Histoire. C’est pourquoi le roman lui apparaît comme le lieu le plus vaste, le plus répétitif de la narration des passions humaines. Ses territoires, géographiquement repérables entre Bordeaux, le Lot-et-Garonne et l’Italie sont aussi tournés vers l’universel et s'inscrivent comme pour tout écrivain dans un espace intérieur obsessionnel seul capable de produire de la littérature.


L’amour, la passion, la recherche de l’inatteignable vérité comme expérience singulière constituent les thèmes récurrents de son travail d’écrivain. Ses livres parlent donc d’existences déréglées qui donnent une profondeur singulière aux êtres (Demain, je m’enfuis de l’enfer, Grasset, 2005), du déchirement des êtres (Les Équilibristes, Passiflore, 2017), de la violence historique (La fuite d’Italie, Passiflore, 2019). Aujourd’hui, il écrit sur la joie de vivre, les moments de bonheur, l'enchantement du monde à travers des textes courts qui formeront peut-être un jour un nouveau livre.


Son premier roman Demain, je m’enfuis de l’Enfer lui vaut le prix de La société des gens de lettres et une sélection pour le Prix Médicis.